Qui tire les ficelles? LES COURTIERS IMMOBILIERS ET LA PROTECTION DU PUBLIC BAFOUÉS

OPINION PROJET DE LOI 141

Pour avoir écouté les sessions parlementaires depuis le début à ce sujet, il est évident que le ministre Leitao a un parti pris évident pour une compagnie qui ne détient pas de permis.

De son côté M. Marceau, semble beaucoup plus ouvert et semble avoir vraiment compris l’enjeu de ce dossier essentiel à la protection du public.

Par contre, en les écoutants discuter ensemble, ils ne savent parfois pas de quoi ils parlent, et il serait important qu’ils prennent les informations à qui de droit, au lieu de supposer.

Cela dure depuis des années et honnêtement, moi qui suis une passionnée de l’immobilier depuis maintenant plus de 16 ans, j’en suis à me demander si un jour, on verra la lumière au bout du tunnel.

Pourquoi des gens peuvent faire mon travail sans engager leur responsabilité professionnelle, sans permis et sans protection du public, alors que moi je dois dépenser des dizaines de milliers de dollars annuellement pour des permis obligatoires, des protections obligatoires, des assurances professionnelles obligatoires, des formations obligatoires, etc.?

Si seulement notre cher gouvernement voyait seulement tous les emplois que les courtiers créer au Québec (Inspecteurs, notaires, arpenteurs, constructeurs, décorateurs, peintures, rénovateurs, photographes et j’en passe! ) sans compter les MILLIONS de dollars que les courtiers apportent en impôts et en taxes.

Est-ce que je serai toujours courtier le jour ou nos dirigeants prendront les bonnes décisions pour le bien de la société et surtout du public, au lieu de prendre des décisions basées peut-être sur des amis ou du pouvoir!

Le pouvoir est en train de tuer notre société.  Go le pot, Go les produits chimiques qui tuent, Go le pouvoir.  Tout cela, au détriment de l’humanité, de la santé et de la sécurité.

A quand un gouvernement qui prend des décisions pour le bien des gens, au lieu de pour le bien des tireurs de ficelles ☹



Lisez l’article complet en cliquant ici

OPINION PROJET DE LOI 141









 

Laisser un commentaire